Dans la presse

Fisher Investments, la société mère de Fisher Investments Belgique, rédige des articles et donne son point de vue sur les marchés et l’économie. Son fondateur, Ken Fisher, a été responsable de la rubrique “Portfolio Strategy” de Forbes pendant plus de 30 ans, ce qui fait de lui le chroniqueur ayant travaillé le plus longtemps sans interruption dans l’histoire de ce magazine qui a plus de 90 ans. Il contribue régulièrement à plusieurs publications, dont La Libre en Belgique, Focus Money en Allemagne, Børsen au Danemark, De Telegraaf aux Pays-Bas, Handelszeitung en Suisse, el Economista en Espagne, Il Sole 24 Ore en Italie, L’Opinion en France, Trend en Autriche, Caixin en Chine, le Hong Kong Economic Journal, Business Weekly à Taïwan et Chosun Ilbo en Corée. Ken est également l’auteur de 11 livres, dont 4 best-sellers du New York Times. Il a été publié, interviewé et a fait l’objet de publications dans le monde entier. Ses recherches ont été présentées dans de nombreuses revues scientifiques, preuves de l’originalité de son point de vue et de son analyse dans le milieu académique de l’investissement. Tous les articles, livres et commentaires produits par l’organisation Fisher sont consultables par les clients qui peuvent en faire la demande auprès de leur Conseiller en Investissement.

Note : Certains articles requièrent l’inscription sur un site tiers.

N'écoutez pas les euro-pessimistes

Par Ken Fisher, La Libre, 21-09-2020

Le dollar baisse tandis que l'euro augmente, et avec lui les craintes que sa vigueur ne pénalise les exportations belges et européennes, mettant un coup d'arrêt à la reprise économique et faisant plonger les actions.

Lire la suite

La grande menace comportementale qui plane sur vos finances

Par Ken Fisher, La Libre, 02-07-2020

Comme l’a dit le légendaire financier américain du 19e siècle J.P. Morgan, « Il y a généralement deux raisons de faire quelque chose : une bonne raison et la vraie raison ». Les experts évoquent aujourd’hui diverses raisons a priori valables pour relativiser le rebond des actions amorcé dans le courant du mois mars. Mais quelle est donc la véritable raison ?

Lire la suite