Articles sur l'investissement

Les prévisions de Fisher Investments sur l'évolution des marchés et de l'économie sont régulièrement citées dans la presse financière. Notre équipe de rédaction publie régulièrement des articles sur des sites financiers de renom tels que Investors.com, TheStreet.com, Equities.com et beaucoup d'autres.

Le fondateur de la société, Ken Fisher, tient la chronique « Portfolio Strategy » de Forbes depuis plus de 30 ans, ce qui fait de lui le plus ancien contributeur des 100 ans d'histoire du magazine. Il publie également une tribune hebdomadaire dans le magazine allemand Focus Money et des chroniques mensuelles dans le Financial Times britannique. Ses travaux ont été présentés dans de nombreuses publications académiques, témoignant de son engagement à offrir des points de vue et analyses originaux de l'investissement.

Tous les articles, livres et commentaires de marché publiés par Fisher Investments sont disponibles via votre conseiller financier.

L'investissement sur les marchés financiers comporte un risque de perte de tout ou partie du capital investi, et rien ne garantit que ce montant pourra être récupéré. Les performances passées ne sont ni une garantie ni un indicateur fiable des performances futures. La valeur de vos investissements et les revenus qui en découlent peuvent fluctuer au gré des évolutions des marchés financiers et des taux de change mondiaux.

«Bourse: la magie de l’impasse politique»

Les ressentiments exprimés vis-à-vis de la zone euro n’encouragent pas les experts à trouver des raisons de détenir des actions. J’en vois pourtant beaucoup.

Lire la suite

«Les sceptiques du CAC 40 alimentent son rebond»

«La croissance économique influence certes les actions, mais l’économie ne se résume pas aux seules actions. Le PIB représente l’activité économique dans son ensemble, secteurs public et privé confondus. Les actions ne représentent qu’une part de cet ensemble»

Lire la suite

«Bourse: en 2019, préparez-vous pour le V de la Victoire»

« Positionnez-vous en vue de la hausse des actions françaises et internationales qui semble se dessiner. N’attendez pas d’y voir plus clair ou il sera trop tard ! »

Lire la suite

«Le cycle présidentiel aux États-Unis devrait doper les actions françaises en 2019»

« Depuis 1925, les actions américaines ont progressé (en dollars) dans 58% des cas lors de la première année de mandat et 65% au cours de la deuxième. La fréquence globale des performances annuelles positives pour les actions est de 73% »

Lire la suite

«Quelle que soit l’issue du Brexit, tout accord aidera les actions françaises»

Dans moins de quatre mois, la Grande-Bretagne quittera l’UE. Toutefois, personne ne sait à quoi cette sortie ressemblera.

Lire la suite

«Quelle que soit l’issue du Brexit, tout accord aidera les actions françaises»

Dans moins de quatre mois, la Grande-Bretagne quittera l’UE. Toutefois, personne ne sait à quoi cette sortie ressemblera. L’accord dévoilé en novembre sera-t-il valable ?

Lire la suite

«Les craintes sur les droits de douane sont un signal d’achat»

Les droits de douane sont une taxe, qui par essence est négative. En réalité, cela est bien peu comparé à la croissance du PIB mondial. Les inquiétudes liées à la guerre commerciale ne font pas exception. Achetez maintenant, dans le cadre de cette correction boursière.

Lire la suite

Mid-terms aux Etats-Unis : achetez des actions !

Les mid-terms aux Etats-Unis risquent de déboucher sur une situation de blocage.

Lire la suite

La Volatilité Et Rien Que La Volatilité

Qu'évoque pour vous le terme « risque d'investissement » ? Pour certains lecteurs, il est synonyme de volatilité.

Lire la suite

En 2017...

Le président Trump n’a pas torpillé l’économie américaine, le commerce, la hausse des marchés, ni même la démocratie.

Lire la suite

Marchés émergents

Les trois premiers trimestres de l’année 2017 sont déjà derrière nous, et les actions mondiales affichent une belle progression. Un segment de marché semble toutefois particulièrement attirant, à savoir celui des marchés émergents. Ces derniers enregistrent une croissance à deux chiffres depuis le début de l’année, surperformant les marchés des pays développés et séduisant de nombreux investisseurs. Bien que nous soyons nous aussi globalement optimistes vis-à-vis des marchés émergents à l’heure actuelle, nous n’encourageons pas les investisseurs à effectuer des changements catégoriques au sein de leur portefeuille sans mener de recherche plus approfondie. Que vous abordiez les marchés émergents dans le cadre d'une allocation internationale ou que vous y soyez plus fortement exposé, il est important de tenir compte des subtilités propres à chaque pays. Les investisseurs doivent soigneusement faire le tri parmi les opportunités qui se présentent au sein des marchés émergents, ces derniers ne sont pas une catégorie homogène. De même, les moteurs sectoriels propres à chaque pays auront probablement une grande influence sur la performance.

Lire la suite

Le terrorisme est une tragédie mais les marchés sont résilients

Le mois dernier, les attentats de Barcelone et Cambrils, en Espagne, ont fait 13 morts et plus d'une centaine de blessés. Une attaque au couteau a également fait deux morts et plusieurs blessés à Turku, en Finlande. Dans le grand ordre des choses, la perte de vies humaines éclipse toutes considérations liées à l'investissement. Pour les vivants, l'heure est aujourd'hui venue de rendre hommage aux défunts, de mesurer leur bonne fortune et de rester vigilants en cas de nouvelles attaques. Les investisseurs doivent quant à eux garder à l'esprit que le terrorisme a historiquement eu un impact limité sur les marchés financiers. Il est en effet peu probable que ces derniers soient durablement ralentis en raison du climat de terreur.

Lire la suite

Les mouvements de change ne remettent pas en cause le bénéfice d'un investissement à l'échelle mondiale

A court terme, les fluctuations de change peuvent affecter de façon démesurée les rendements sur les marchés mondiaux. Une devise forte a généralement pour effet d'écorner les rendements de vos actions à l'étranger. Une devise faible tend en revanche à les stimuler. Dès lors qu'ils associent ces mouvements de change à un surcroît de risque important, nombre d'investisseurs cherchent à les anticiper, lorsqu'ils ne s'interdisent pas tout simplement d'investir à l'échelle mondiale. Nous désapprouvons totalement. S'il est vrai qu'à court terme, les fluctuations de devises peuvent engendrer une certaine dispersion, à plus long terme, elles tendent à s'équilibrer. Les mouvements de change ne remettent pas en cause le bénéfice d'une diversification à l'échelle mondiale.

Lire la suite