Histoire de la société

Les années 1970 : Les travaux théoriques menés par Ken Fisher dans les années 70 ont introduit l'utilisation du ratio cours/chiffre d'affaires et justifié son utilité dans l'analyse appliquée à l'investissement. Ce ratio a été utilisé dans la gestion de portefeuilles de petites capitalisations pour nos investisseurs institutionnels.

1979 : Ken Fisher fonde Fisher Investments, la maison mère de Fisher Investments Europe, et se lance dans la gestion d'actifs discrétionnaires avec une profonde confiance dans le capitalisme et dans les marchés des capitaux libres. Sa philosophie d'investissement repose sur la conviction que l'offre et la demande sont les seuls éléments déterminant le prix des titres et que les marchés des capitaux intègrent efficacement toutes les informations connues du public. Ainsi, pour créer de la valeur grâce à une gestion active, il convient d'identifier les informations méconnues ou d'interpréter différemment – et correctement – les informations notoires émanant d'autres acteurs du marché.

Milieu des années 80 : Fisher Investments contribue à la reconnaissance de différents styles d'investissement et utilise ces avancées pour élaborer une nouvelle série de stratégies à large spectre : Global Total Return, US Total Return et Foreign Equity.

Milieu des années 90 : Fisher Investments commence à offrir des services indépendants de Gestion de Portefeuille aux particuliers fortunés aux États-Unis via sa division Private Client Group.

Début des années 2000 : Fisher Investments étend son offre de services au Canada et lance Fisher Investments Europe au Royaume Uni.

2007 : Fisher Investments lance Grüner Fisher InvestmentsGmbH, une coentreprise (aujourd'hui filiale à 100 %) qui propose des services aux investisseurs en Allemagne.

2012 : Fisher Investments Europe étend ses activités à d'autres pays européens. Après quatre ans à peine, Fisher Investments Europe opère dans pas moins de huit pays européens (en plus du Royaume-Uni). Fisher Investments France est le nom commercial de la filiale française de Fisher Investments Europe.

Fisher Investments a également consacré d'importantes ressources au domaine émergent de la finance comportementale afin de mieux comprendre non seulement les outils financiers mais aussi la façon dont les investisseurs les utilisent. Ces travaux ont mené Fisher Investments à développer des applications concrètes en matière de finance comportementale qui trouvent écho dans son processus de gestion de portefeuille. Les travaux de Ken Fisher ont été présentés dans de nombreuses publications financières spécialisées telles que The Financial Analysts Journal et The Journal of Portfolio Management.

Investir dans des titres financiers comporte un risque de perte en capital partielle ou totale. Les performances passées ne préjugent ni n’indiquent de façon fiable des performances futures. La valeur des investissements et le revenu qui en découle peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction des fluctuations des marchés actions mondiaux et des taux de change internationaux.