Le prochain marché haussier est inévitable

L’histoire et les principes du capitalisme nous enseignent qu’un marché haussier est la suite la plus probable d’un marché baissier

Tout au long de l’histoire, les marchés baissiers ont mis les investisseurs à l’épreuve, en testant leur aptitude à rester fidèles à leur stratégie de long terme. Il n’est jamais agréable d’observer des corrections au sein de son portefeuille. Lors des marchés baissiers, si l’on écoute les médias et les experts, on peut avoir le sentiment que l’heure de la fin du capitalisme a bel et bien sonné et que, cette fois, les marchés ne se redresseront probablement jamais.

Historiquement, les marchés haussiers enregistrent des hausses supérieures aux pertes des marchés baissiers : si tel n’était pas le cas, les actions ne progresseraient jamais.[i] Bien que les rendements des marchés peuvent varier énormément d’une période à l’autre, les actions décrivent généralement une hausse si l’on considère des horizons plus longs, à 20 ou 30 ans.[ii] Aussi frustrants que ces événements puissent être, les investisseurs patients se consoleront en gardant à l’esprit qu’une mauvaise performance de marché à court terme ne préjuge pas nécessairement de sa poursuite sur le long terme.

Le graphique 1 représente la performance du S&P 500, un indice du marché actions américain largement utilisé comme référence, au cours de périodes baissières ou neutres, et au cours des années suivantes. Même les périodes les plus sombres ont été suivies par des rendements positifs. Si nul ne peut prédire l’avenir avec certitude, nous savons cependant que les replis à court terme, même les plus importants, n’annoncent pas forcément de mauvais rendements sur le long terme.

Graphique 1 : Performances de l’indice S&P 500 à la suite de périodes de rendements neutres ou négatifs

  • Niveau de rendement total de l’indice S&P 500
  • Grande Dépression
  • Performance glissante sur 10 ans
  • Performance prévisionnelle sur 6 ans
  • Performance prévisionnelle sur 10 ans
  • Plus faible performance glissante sur 10 ans
  • Marché baissier
  • Crise financière

Source : Fisher Investments Research ; FactSet ; Global Financial Data Inc., au 31/03/2016. Niveau de rendement total de l’indice S&P 500 en USD. La fluctuation des devises internationales peut se traduire par des performances inférieures ou supérieures.

S’il est aisé de croire que les marchés baissiers ne finiront jamais, il faut aussi garder à l’esprit que les moteurs du capitalisme sont extrêmement flexibles et résistants. En dépit des paniques financières, des déclins de marché, des réformes réglementaires, des épidémies de grippe, des pandémies, des guerres, des mouvements sociaux, des assassinats de présidents, des catastrophes naturelles, des erreurs de politique monétaire et budgétaire, du protectionnisme, de l’hyperinflation, des bulles (crédit, immobilier, actions, etc.), des fraudes et d’une quantité d’autres problèmes, le capitalisme et la quête de profits continuent de fonctionner. Ces moteurs continuent d’inciter les individus à travailler dur, à développer de nouvelles technologies et des innovations, à accroître leur productivité et à augmenter nos niveaux de vie. Il est impossible de prédire avec exactitude quelle sera la prochaine innovation : imaginez-vous, assis dans votre voiture, en 1978, en train d’écouter une cassette audio et d’essayer de prévoir l’invention d’Internet. Toutefois, si vous croyez au capitalisme, vous pensez que l’innovation va se poursuivre et continuer d’accroître la productivité et notre niveau de vie, et qu’à ce titre, investir dans des actions vous fournira à terme toujours une meilleure opportunité de gain qu’un placement en obligations ou en liquidités.

Plus la période d’investissement est longue, plus grande est la probabilité que les actions enregistrent une performance supérieure aux autres classes d’actifs ou aux matières premières, et ce, dans des proportions souvent importantes. Par conséquent, plus votre horizon d’investissement est éloigné, plus vous avez intérêt, selon nous, à investir la majeure partie du temps sur les marchés actions. Nous ne pouvons le garantir : il s’agit simplement d’une évaluation rationnelle des probabilités. C’est également ce qui pousse des millions de personnes à s’installer au volant de leur voiture chaque jour malgré les centaines d’accidents, souvent mortels, qui surviennent quotidiennement.

L’avenir est rempli d'incertitude. Le mieux que vous puissiez faire est donc d'investir sur la base de ce qui est statistiquement le plus probable. D’après nous, investir est un jeu de probabilités, pas de certitudes. Vous pouvez aussi choisir d’opter pour un jeu de certitudes, en investissant dans des actifs comme les liquidités, mais vous risquez d’être déçu de leurs performances sur le long terme.

Nul ne sait où se dirigera le marché demain, le mois suivant ou même l’année prochaine. Mais l’histoire et les principes du capitalisme nous enseignent qu'un marché haussier est la suite la plus probable d'un marché baissier. Le capitalisme ne s’est pas effondré. Les marchés baissiers font partie du cycle économique, depuis toujours et pour toujours. Un marché haussier finira par survenir.

[i] Global Financial Data, au 30/07/2018. Niveau du cours de l’indice S&P 500 en USD, du 29/05/1946 au 31/12/2013. FactSet, au 05/02/2018 ; niveau du cours de l’indice S&P 500 en USD, du 01/01/2014 au 30/07/2018. La fluctuation des devises internationales peut se traduire par des performances inférieures ou supérieures.

[ii] Ibid.

L'investissement sur les marchés financiers comporte un risque de perte de tout ou partie du capital investi, et rien ne garantit que ce montant pourra être récupéré. Les performances passées ne sont ni une garantie ni un indicateur fiable des performances futures. La valeur de vos investissements et les revenus qui en découlent peuvent fluctuer au gré des évolutions des marchés financiers et des taux de change mondiaux.