Les 4 éléments clés du Guide de l'investissement de Fisher Investments France


Dans le monde idéal de l'investissement, les investisseurs perçoivent des rendements positifs, sans même avoir à envisager l’éventualité d’un risque. Mais, en réalité, cela ne se passe pas tout à fait comme cela (cela ne s'est d’ailleurs jamais passé ainsi). Les notions de risques et de rendements sont indissociables, et, pour obtenir le second, il faut composer avec le premier. Investir implique toujours des compromis, d'une manière ou d'une autre. En vérité, le risque fait partie intégrante de toute stratégie d'investissement, même la plus solide d’entre elles, et, la façon dont vous et votre conseiller financier élaborerez votre stratégie personnelle d'investissement, sera essentiellement dictée par vos objectifs financiers de long terme.

S'il n'existe, certes, aucune formule magique pour bien investir, mais certains éléments très importants auront un impact décisif dans l’atteinte de vos objectifs. Parmi ces éléments figure la répartition des actifs (c'est-à-dire la répartition des actions, des obligations et des autres titres dans votre portefeuille). Cette décision vous aidera à déterminer le niveau de risques que vous devez prendre, afin d’obtenir les rendements souhaités et, ainsi, maximiser vos chances d'atteindre vos objectifs d'investissement de long terme.

Nous exposons dans cet article quatre éléments déterminants à prendre en compte dans l’élaboration de votre stratégie personnelle d'investissement.

Les quatre éléments fondamentaux d’une bonne stratégie d'investissement

Avant de faire un choix concernant la répartition de vos actifs et sa mise en œuvre, il vous faudra identifier vos objectifs et déterminer votre horizon d'investissement le plus probable (chez Fisher Investments France, nous définissons cet horizon comme étant la durée de vie nécessaire de votre portefeuille d'investissement, afin d’atteindre vos objectifs). Ce n'est qu’après cette étape, que vous pourrez commencer à vous demander comment investir et obtenir les rendements nécessaires à la réalisation de vos objectifs.

Chez Fisher Investments France, nous pensons que les éléments suivants doivent toujours être pris en compte, au moment de définir votre stratégie d'investissement de long terme.

1. Vos objectifs d'investissement

Avant de décider de la façon dont vous allez investir, vous devez comprendre pourquoi vous investissez. Certaines personnes pensent que la protection de leur patrimoine existant est leur seul objectif, ce qui est, la plupart du temps, faux. En effet, les investisseurs qui poursuivent ce but oublient parfois de tenir compte de l'inflation, des besoins imprévus de trésorerie et d'un horizon d'investissement potentiellement plus lointain que prévu. En fonction de votre situation personnelle, placer la totalité de votre épargne sur un compte d'épargne bancaire faiblement rémunéré peut s'avérer peu judicieux, dans la mesure où les rendements risquent d'être insuffisants pour couvrir l'inflation, mais aussi certaines dépenses imprévues, dans le futur.

D’autres investisseurs pourraient vouloir accroître leur patrimoine le plus possible et développer leurs opportunités. Ils pourraient également définir des objectifs allant au-delà de leurs besoins financiers personnels, qu’il s’agisse de subvenir aux besoins d'un(e) conjoint(e) plus jeune, de bâtir un héritage pour leur famille, de mettre en place un « trust » ou de faire un don à une association caritative.

Enfin, une poignée d'investisseurs pourraient orienter leur plan d'investissement de façon à dépenser tout leur patrimoine au cours de leur vie. Un tel objectif peut toutefois présenter un risque, si l'approche utilisée n’est pas la bonne. Les investisseurs dans ce cas doivent s'assurer d'être en mesure d'assumer d’éventuelles dépenses imprévues et de prendre en compte un horizon d’investissement suffisamment long. Dans le cas contraire, ils risquent d’épuiser leur compte de placements plus tôt que prévu.

Pour élaborer une stratégie d'investissement efficace, vous devez, en premier lieu, déterminer vos objectifs d'investissement de long terme, tout en gardant bien à l'esprit qu’ils sont susceptibles d’évoluer. Il se peut que vous soyez amené à revoir vos objectifs ou à ajuster votre train de vie, à cause de certaines contraintes financières ou autres changements dans votre vie. Par exemple, en cas de problèmes de santé, vos frais courants sont susceptibles d'augmenter, vous obligeant à puiser davantage dans votre compte à l'avenir. Afin de tenir compte de ces dépenses potentielles imprévues, il peut être prudent de planifier une croissance plus importante. Dans tous les cas, si vos objectifs viennent à changer à cause de circonstances inattendues, une modification de votre stratégie d'investissement peut être nécessaire, en fonction de votre situation.

2. Votre horizon d'investissement

Pour faire simple, chez Fisher Investments France, nous définissons votre horizon d'investissement comme étant la durée de vie nécessaire de votre portefeuille d'investissement, afin d’atteindre vos objectifs. Pour les couples, cette durée est souvent liée à l'espérance de vie potentielle des deux conjoints ou à celle d'autres bénéficiaires, comme, par exemple, les enfants ou les petits-enfants. En estimant de manière approximative la durée pendant laquelle votre portefeuille doit dégager le revenu dont vous avez besoin ainsi que le montant de ce revenu, vous pourrez comprendre comment investir, car vous connaîtrez le niveau de croissance que votre portefeuille doit atteindre pour réaliser vos objectifs.

Toutefois, si votre horizon d'investissement correspond à votre espérance de vie potentielle, n'oubliez pas que vous pourriez vivre bien plus longtemps que vous ne le pensez. Les personnes qui vivent à notre époque, peuvent raisonnablement s'attendre à vivre plus longtemps que leurs parents ou leurs grands-parents. Cette situation présente l'avantage de vous laisser potentiellement plus de temps pour réaliser vos objectifs. Le revers de la médaille, toutefois, est que vous pourriez également avoir besoin que vos actifs durent plus longtemps.

Ne sous-estimez jamais votre horizon d'investissement. L’un des principaux risques auxquels un investisseur est confronté est le manque d’argent ou l’échec dans l’atteinte de ses objectifs. Fisher Investments France vous recommande de vous poser les questions suivantes afin de vous prémunir d'un tel risque :

  1. Combien de temps envisagez-vous de travailler ?
  2. Combien de temps votre portefeuille devra-t-il durer ?
  3. Pendant combien de temps aurez-vous besoin de percevoir un revenu venant de votre portefeuille ?
  4. Quelle sera l'incidence des distributions d’espèces sur votre portefeuille ?
  5. Quelle sera l'incidence de l'inflation sur votre portefeuille ?

Les réponses à ces questions sont primordiales et vous aideront à définir vos priorités au moment de planifier une stratégie d'investissement optimale de long terme.

3. Risque et volatilité

Le risque fait partie intégrante de l'investissement, quelle que soit la classe d'actifs, des actions aux comptes d'épargne de base. Lorsqu'elles évoquent le risque dans le domaine de l'investissement, certaines personnes font référence à la volatilité baissière de court terme. Pourtant, ce type de volatilité est loin d’être la seule catégorie de risque, en matière d’investissement. L'un des principaux risques dont il faut tenir compte, est la possibilité de non réalisation de vos objectifs de long terme.

Certes, des baisses temporaires de la valeur de votre compte peuvent être difficiles à supporter. Pourtant, cette volatilité de court terme peut être nécessaire à la croissance que vous espérez pour atteindre vos objectifs d'investissement sur le long terme. S'éloigner de votre stratégie d'investissement, lors de ces épisodes de grande volatilité, peut considérablement réduire vos chances de réussite.

Il est souvent préférable de faire preuve de discipline et de vous en tenir à votre stratégie d'investissement de long terme et à la répartition d’actifs, décidées au départ. Vous éviterez ainsi de prendre des décisions sous le coup de l’émotion ou de la peur, et finir par investir dans des actifs qui ne correspondent pas à vos objectifs.

4. La répartition des actifs

Les trois éléments que nous venons d'évoquer (objectifs, horizon d'investissement et risques) sont autant de facteurs déterminants, permettant de décider d'un aspect fondamental de votre stratégie d'investissement : la répartition des actifs dans votre portefeuille.

Si l’atteinte de vos objectifs nécessite des niveaux de croissance élevés, vous pourriez être contraint d'accepter une plus grande volatilité de court terme et de détenir des actions, dont les rendements de long terme, sont plus intéressants. Si vous n'avez pas besoin d'autant de croissance pour atteindre vos objectifs, vous pourriez alors envisager d’investir dans des titres associés (comme les obligations), dont la volatilité de court terme est faible et les perspectives de croissance inférieures sur le long terme. Toutefois, les obligations peuvent être plus risquées que vous ne l'imaginez.

Une répartition d’actifs est optimale, si elle vous permet d'atteindre vos objectifs d'investissement sur le long terme. Au bout du compte, la répartition d'actifs qui vous semble la plus sûre, pourrait bien dépendre du niveau de croissance dont vous aurez besoin pour satisfaire vos objectifs de long terme et de votre compréhension du risque. Si vous ne savez pas par où commencer et que vous avez des questions, Fisher Investments France devrait pouvoir vous aider.

Discutons, dès aujourd’hui, de la façon dont vous pouvez investir

Lorsqu'il s'agit de planifier un investissement, de nombreux facteurs entrent en ligne de compte, et un grand nombre de stratégies d'investissement sont envisageables. Fisher Investments France peut vous aider à comprendre vos objectifs d'investissement de long terme et à entamer le processus de planification financière. Si vous souhaitez en savoir plus, téléchargez l'un de nos guides sur l'investissement ou contactez-nous, dès aujourd'hui, pour convenir d'un rendez-vous.

L'investissement sur les marchés financiers comporte un risque de perte de tout ou partie du capital investi, et rien ne garantit que ce montant pourra être récupéré. Les performances passées ne sont ni une garantie ni un indicateur fiable des performances futures. La valeur de vos investissements et les revenus qui en découlent peuvent fluctuer au gré des évolutions des marchés financiers et des taux de change mondiaux.