Fisher Investments Italia offre la gestione del portafoglio personalizzato.

Mesurer la performance d’un portefeuille

Mesurer précisément la performance de votre portefeuille peut parfois s’avérer complexe, mais constitue une partie importante dans une stratégie d'investissement. Être capable de mesurer de façon précise la performance de vos actions, vos obligations et vos produits d’épargne peut vous aider à atteindre vos objectifs financiers sur le long terme. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils et évoquerons les facteurs à prendre en compte afin de d’intégrer cet aspect à votre approche.

Tout d’abord, il convient de ne pas s’attendre à des rendements positifs à chaque mesure de la performance d'un investissement. Sur une journée, un mois, une année, voire une période plus longue, dans certains cas, la valeur de votre portefeuille peut fluctuer à la hausse ou à la baisse : c’est l’essence même de l'investissement. Votre stratégie d'investissement doit viser la réalisation de vos objectifs à long terme, ce qui peut impliquer de devoir ponctuellement accepter une volatilité de court terme. Évidemment, cela ne signifie pas qu'il faille ignorer totalement la mesure de la performance de votre portefeuille, mais qu’il convient de la remettre dans son contexte. 

Les facteurs à prendre en compte

Pour mesurer la performance de votre portefeuille, vous devrez prendre en compte un certain nombre de facteurs, qui dépendront, en grande partie, de vos objectifs et de la façon dont votre portefeuille est construit.

Votre conseiller financier vous aidera à identifier les facteurs pertinents pour vous en fonction de vos objectifs. Si vous n'identifiez pas les bons facteurs, vous risquez de vous retrouver avec des calculs incorrects et, au bout du compte, des conclusions erronées. Indépendamment de votre stratégie d'investissement et de la répartition de vos avoirs entre les différentes classes d'actifs, vous devez prendre en compte l’ensemble des facteurs mentionnés ci-dessous pour mesurer efficacement la performance de vos investissements :

Calculer les rendements par rapport à un indice de référence – Un indice de référence peut s’avérer très utile pour construire votre portefeuille et évaluer sa performance. Un bon indice de référence doit refléter les actifs qui correspondent à vos objectifs. Par exemple, si votre objectif est d'investir dans tous types d’actions, vous pouvez opter pour un indice de référence international et généraliste, comme le MSCI World. La construction de votre portefeuille doit se baser sur un indice de référence. Vous pouvez tout à fait construire un portefeuille qui privilégie les segments de marché susceptibles de mieux se comporter selon vous et réduire la part de ceux que vous pensez moins prometteurs. Néanmoins, votre indice de référence doit toujours vous servir de repère. Plus votre portefeuille s’éloignera de votre indice de référence, plus votre prise de risque sera importante.

Une fois votre portefeuille construit, votre indice de référence restera un outil précieux pour mesurer sa performance au fil du temps. Vous pouvez savoir si votre stratégie d'investissement a fonctionné en comparant votre performance (hors frais) à celle de votre indice de référence.

Appréciation du capital – Il s’agit de l'une des principales sources de rendement global, au même titre que les dividendes et les intérêts perçus. La notion d’appréciation du capital fait référence à toute hausse de la valeur d’un actif par rapport à son coût d’acquisition.

Revenu – Les dividendes ou les intérêts perçus sur un titre (action ou obligation), exprimés généralement sous la forme d’un chiffre annuel.

Frais et coûts – Ils peuvent être nombreux, en fonction de votre portefeuille et de votre gestionnaire de placements. L'un d'entre eux est le coût de l'achat et de la vente de titres : des opérations qui entraînent généralement une commission de courtage. Les frais de gestion payés pour les fonds dans lesquels vous avez investi et la rémunération du conseiller qui vous aide à sélectionner les titres sont d’autres coûts éventuels. En cas de doute sur les frais qui vous sont imputés, n’hésitez pas à interroger votre Conseiller en Investissement. Si vous n'êtes pas assisté par un Conseiller, vous pouvez vous adresser à l'établissement qui détient vos actifs. Les frais, en particulier s'ils sont étalés dans le temps, peuvent mettre à mal la performance de votre portefeuille. Il est donc important de tenir compte, au préalable, de leur impact.

Flux de trésorerie du portefeuille – Ce facteur, trop souvent négligé et difficile à prendre en compte, est pourtant très important. Retirer de l’argent de votre portefeuille ne doit pas diminuer votre performance. Évidemment, il serait insensé de considérer un retrait de votre portefeuille de 10 % à une réduction équivalente de sa performance. Il existe de nombreuses façons de prendre en compte les retraits dans votre calcul de performance, mais il convient de pondérer chaque retrait en fonction du temps qui s'est écoulé depuis l'investissement. Là encore, un tel calcul peut s’avérer complexe pour un particulier. Par conséquent, il serait peut-être judicieux de consulter votre conseiller afin de savoir comment intégrer ce facteur dans la mesure de la performance de votre investissement.

Taux de rendement total – Votre taux de rendement total doit tenir compte de tous les facteurs. Il doit inclure le rendement total de votre portefeuille (appréciation du capital et revenu) sans les frais et ni les retraits du portefeuille. Une fois votre rendement total calculé, vous pouvez le comparer à la performance de votre indice de référence.

Efficience fiscale de votre portefeuille – Intégrer les impôts au calcul de votre performance n'est pas forcément pertinent, mais vous devez évidemment tenir compte de ce facteur. L'impôt sur les plus-values et celui sur les dividendes doivent notamment être pris en compte afin de calculer la valeur d'un portefeuille après impôts. Vous devez prendre en compte les règles spécifiques de l’allègement fiscal ainsi que l’impact de leurs changements éventuels sur votre patrimoine à long terme.

Dans la plupart des cas, comparer le rendement de votre portefeuille à celui d'un indice à la structure similaire est le moyen le plus simple de déterminer si vous êtes sur la bonne voie. C’est pour cette raison que votre portefeuille doit être construit en fonction d’un indice de référence, qui vous permettra de mesurer sa performance. Un point de référence bien établi permet de mesurer le rendement de façon plus efficace.

Tenir le cap et regarder au loin

De manière générale, la réussite en matière d'investissement suppose la définition d’objectifs de long terme et le choix d’un indice de référence optimal pour atteindre ces objectifs. Il s’agit, ensuite, de s'en tenir à sa stratégie. Vous devrez rester discipliné en toute circonstance face à la volatilité et à l'incertitude, qu'elle soit économique, politique ou bien liée à la performance d’une certaine classe d'actifs.

Pour les investisseurs ayant des objectifs de long terme, la mesure de la performance est généralement plus significative sur de longues périodes. Ces investisseurs s’exposent plus volontiers aux titres dont la volatilité dépasse celle des autres types d'actifs à court terme. S'il est naturel de vouloir connaître la performance de votre portefeuille sur des périodes plus courtes, prendre des décisions fondées sur les fluctuations de sa valeur à court terme pourrait, au bout du compte, vous porter préjudice.

Les calculs à court terme peuvent être trompeurs

Une réaction « réflexe » face à la volatilité peut conduire les investisseurs à prendre des décisions hâtives qui, même si elles peuvent paraître pertinentes sur le moment, s'avèrent souvent préjudiciables sur le long terme. Par exemple, un épisode de volatilité baissière dans un secteur en particulier peut vous pousser à vendre vos titres à perte. Si, au final, cette baisse n’était que temporaire, vous risquez de passer à côté du rebond à venir.

À l’inverse, lorsqu'un secteur donné a enregistré une progression marquée, il peut être tentant d’y concentrer tous ses investissements, sans la moindre considération ou le moindre calcul des risques encourus. Néanmoins, placer tous ses œufs dans le même panier augmente bien souvent le risque de perte, comme en témoignent la bulle technologique de la fin des années 90 et, plus récemment, la fièvre du Bitcoin.

Un conseiller financier peut vous aider à traverser les périodes difficiles sans encombre, tout en vous évitant des frais de transaction et un coût d'opportunité excessifs qui, à long terme, réduisent vos résultats. Par conséquent, un bon conseiller vous aidera, de façon active, à maintenir le cap de la réussite à long terme lorsque les marchés vacillent.

Savoir interpréter la performance passée

Bien que la mesure de la performance soit cruciale pour votre portefeuille actuel, baser vos décisions sur les performances passées des marchés ou des conseillers peut s’avérer très dangereux.

Les performances passées ne garantissent pas les résultats à venir et nul ne peut promettre d’égaler un rendement passé ou de dépasser un indice de référence sans prendre de risques. Baser son choix de société d'investissement uniquement sur ses performances passées est assez risqué.

Contactez Fisher Investments Europe dès aujourd'hui

Fisher Investments Europe propose les services de gestion de portefeuille de sa maison-mère, Fisher Investments, basée aux États-Unis et fondée en 1979 par Ken Fisher. Fisher Investments, Fisher Investments Europe et leurs sociétés apparentées aident leurs clients partout dans le monde à bien construire leurs portefeuilles et à en mesurer la performance dans le temps.

Contactez-nous dès aujourd'hui pour solliciter un rendez-vous avec l’un de nos collaborateurs afin d'évaluer la performance de la gestion de votre patrimoine. Vous pouvez aussi télécharger l’un de nos guides pour plus de conseils en matière de stratégie d'investissement.

Investir dans des titres financiers comporte un risque de perte en capital partielle ou totale. Les performances passées ne préjugent ni n’indiquent de façon fiable des performances futures. La valeur des investissements et le revenu qui en découle peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse en fonction des fluctuations des marchés actions mondiaux et des taux de change internationaux.